Le kit d’embrayage

Le kit embrayage est un élément principal de la transmission. Placé entre le moteur et la boîte de vitesses, il a pour fonction de transmettre l’énergie provenant du moteur aux  roues motrices du véhicule par l’intermédiaire de la boîte de vitesses tout en emmagasinant les à-coups de la transmission grâce à un système d’absorption. La séparation du kit d’embrayage se produit pendant l’actionnement de la pédale d’embrayage. Cette séparation est commandée soit par des systèmes émetteur  et récepteur d’embrayage ou par un câble d’embrayage.

Fonctionnement de l’embrayage

Le kit d’embrayage est constitué d’un mécanisme d’embrayage, d’un disque d’embrayage, d’une butée d’embrayage. L’accouplement (embrayer) se produit grâce à la pression du disque par le mécanisme sur le volant moteur. Le désaccouplement ou débrayer se produit par l’action sur la fourchette d’embrayage poussant ou tirant sur la butée qui actionne le mécanisme d’embrayage à diaphragme dans le but de libérer la pression appliquée sur le disque. La fourchette a pour rôle de diminuer l’effort à appliquer sur la pédale.

Kits d'embrayage chez Parisis auto villeparisis
Kits d’embrayage chez Parisis auto villeparisis

Composition détaillée d’un kit d’embrayage

Il comprend : le diaphragme, le disque, les ressorts, la garniture et la butée. Le diaphragme a pour rôle de maintenir le disque  grâce aux ailettes qui le composent et agissent comme un ressort. Le disque assure l’emboitement de l’arbre de la boîte de vitesse. Les ressorts protègent la boîte de vitesse et le moteur. La butée réduit l’effort exercé sur la pédale via la fourchette d’embrayage. Il est important d’avoir un kit d’embrayage de qualité pour plus de sécurité.

Signes d’usure du kit d’embrayage ?

Que l’embrayage soit mécanique (commande par câble) ou hydraulique (commande par liquide de frein), le kit d’embrayage finit par s’user. L’usure de l’embrayage diffère selon le type de conduite : conduite sportive, urbaine ou conduite gardant appuyé la pédale d’embrayage pendant longtemps. La partie du kit d’embrayage touchée par l’usure est le disque d’embrayage. Cette usure se détecte par un amincissement de la garniture survenant suite à des débrayages successifs, un patinage du véhicule, un bruit permanent mécanique, etc.

A quel moment remplacer le kit d’embrayage ?

Lorsque vousremarquez par exemple que le régime moteur augmente pendant l’accélération, que le véhicule patine, que le moteur ne cale pas correctement, le kit d’embrayage est défectueux et doit être remplacé immédiatement. Au moindre retard, le véhicule deviendra immobile. Ainsi, un contrôle de l’état du kit d’embrayage est à réaliser tous les 60 000 à 80 000 km afin de vérifier son bon fonctionnement. Pendant le contrôle, il faudra serrer le frein à main et démarrer en troisième vitesse.

Conséquences d’un kit d’embrayage défaillant

Un embrayage défectueux peut engendrer plusieurs pannes telles qu’une mauvaise liaison entre le moteur et la boîte de vitesses qui va engendrer d’autres dégâts : difficultés lors du passage des vitesses, destructions du levier de frein et de la boîte de vitesses, usure des pneus, réduction du confort de conduite de l’automobiliste devenant vulnérable aux accidents. Lâcher la pédale à chaque arrêt, conduire sans à-coups lors des passages de vitesse aident à prolonger la durée de vie du kit d’embrayage.

Comment préserver les mécanismes d’embrayage ?

Afin d’éviter de changer le kit d’embrayage plus tôt que prévu après avoir identifié des signes d’alerte (durcissement de la pédale d’embrayage, patinage de la pédale, bruit de frottement permanent, l’odeur de brulures, etc), il est important de connaître des astuces d’entretien d’embrayage et de les appliquer aussi fréquemment que possible : ne pas exercer de pression aussi légère qu’elle soit sur l’embrayage, lâcher en douceur la pédale d’embrayage au démarrage, éviter les à-coups avec l’embrayage, adopter une conduite calme.

Choisir son kit d’embrayage : comment s’y prendre ?

Il est inévitable de faire un compromis entre la qualité et le prix lors de la recherche des pièces automobile de qualité. Cependant, dans le cas de l’embrayage il faut d’abord s’assurer de la fiabilité du kit qui varie selon le type de matériau utilisé et l’utilisation. Ensuite, il faut choisir le kit en fonction du couple moteur et de sa puissance et du ressenti du pilote. Celui-ci pourra pendant un essai, vérifier si le mécanisme est progressif ou pas.

Acquérir un véhicule d’occasion avec un embrayage en bon état : un impératif

Il est habituel de voir des véhicules vendus avec au compteur plusieurs dizaines de milliers de kilomètres. Toutefois, les vendre en bon état est très important car si un acheteur remarque que le véhicule qui lui a été vendu possède un embrayage usé avec un kit à remplacer, il a le droit de vous poursuivre en justice en cas de panne mécanique. Pour éviter cela, des plateformes comme CapCar vérifient l’état de l’embrayage de tous les véhicules automobiles avant commercialisation. Vous pouvez aussi recourir à un professionnel qui pourra vérifier l’état général du véhicule et vous rassurer de l’acheter.